Accueil > [Archives] Tour du monde en 6,50m > Citations suite à son tour du monde en 6.50 mètres

Citations suite à son tour du monde en 6.50 mètres

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Photo © Sir Robin Knox-Johnston

Sir Robin Knox-Johnston

Sailing alone around the world is the toughest challenge for any sportsman, but when you achieve this, in such a small boat and with so many problems to surmount, Alessandro’s voyage becomes an incredible achievement - Le tour du monde en solitaire c’est le challenge le plus difficile pour un sportif, mais lorsqu’on le réussit avec un si petit bateau et avec autant de problèmes à surmonter, le voyage d’Alessandro devient un incroyable exploit.

Jean-Luc Van Den Heede, parrain de Team Plastique

Plus de 2000 personnes ont gravi l’Everest, plus de 100 solitaires ont accompli des tours du monde à la voile, moins de 100 l’ont réussi sans escale... Mais un seul solitaire l’a fait sur un 6.50m ! La préparation, la recherche permanente de fiabilité, le sérieux de son parcours et l’inventivité de son remâtage pour terminer coûte que coûte ont prouvé qu’Alessandro faisait parti des grands marins promis à un bel avenir. Bon vent pour la suite !

Yves Parlier

Jamais l’homme n’avait fait un tour du monde sur un si petit bateau. Le courage, la persévérance et l’audace d’Alessandro sont de la grandeur des océans qu’il a traversés.

Giovanni Soldini

Aujourd’hui Alessandro a accompli presqu’un miracle, il a su reparcourir l’aventure du Golden Globe de 1969 mais avec un moyen infiniment plus petit en comptant seulement sur sa détermination et son amour pour la mer. Un grand homme, un grand marin sur un petit bateau qui a su escalader l’Everest des mers en solitaire… Un grand navigateur qui a réussi dans un exploit qui restera dans l’histoire de la navigation pour toujours.

Arnaud Boissières

Un tour du monde en mini 6.50 on en a tous rêvé. Il l’a fait ! Son tempérament hors du commun l’est autant que son parcours. Sa volonté et sa pugnacité m’ont impressionné. Chapeau Alessandro !

Romain Lucat

Lorsque les plus grands navigateurs de course au large utilisent quasiment le seul spectre de la course, soucieux de faire avancer leur bateau le plus vite possible, ici Alessandro surprend par ses multiples compétences nécessaires « au voyage » hors normes en mini 6.50 par les trois Caps sans escale…

Sébastien Roubinet

Grâce à son expérience, à sa capacité d’adaptation et à un mental hors du commun, Alessandro a réussi à prouver qu’un petit bateau bien mené et bien préparé pouvait accomplir des grandes choses.