Accueil > [Archives] Vendée Globe > Communiqués > J+86 - De retour dans l’hémisphère Nord

J+86 - De retour dans l’hémisphère Nord

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Alessandro Di Benedetto a franchi hier à 22h39 TU (23h39, heure française) la frontière symbolique de l’équateur.

Un retour dans l’hémisphère nord attendu par le marin qui se rapproche peu à peu de la maison. Depuis le passage du cap Horn la vie à bord de son monocoque n’a pas été de tout repos, oscillant entre soucis techniques et longues journées de progression difficile au près.

Dimanche, malgré des réparations, sa dernière voile au portant déchirait à nouveau la rendant inutilisable « C’est sûr qu’il y a eu une déception quand j’ai vu le petit gennaker éclater pour la deuxième fois. Il faut faire avec, ça fait partie du Vendée Globe. » Comme à son habitude, Alessandro ne lâche rien et prend les choses avec philosophie « Je vais devoir préparer un bon gâteau pour compenser. » Cocotte minute, casserole, petit frigo, le skipper de Team Plastique avait tout prévu pour cuisiner, un petit plaisir qu’il aime partager mais aussi un moyen d’adoucir sa vie en mer.

Hier le franco-italien est monté au mât afin de mettre en place un nouveau circuit de drisse du code zéro, une voile au près qui peut lui permettre de grappiller quelques milles supplémentaires. Dernier à se frotter au Pot au Noir,il a parcouru 184 milles sur les dernières 24h et navigue actuellement à 3027 milles des Sables d’Olonne.

Passage dans l’Atlantique Nord
« Equateur passé un peu plus d’une heure après la descente du mât, ça fait du bien de passer dans l’hémisphère nord, j’ai de plus en plus la sensation de me rapprocher des Sables d’Olonne. Je vais fêter ça demain avec des crêpes. »

Nouvelle montée au mât
« En fin de journée, je suis monté pour ma troisième fois au mât pour mettre en place un nouveau circuit externe pour une drisse de tête. La manœuvre m’a pris environ trois heures mais ça s’est bien passé. Je suis redescendu du mât en voyant les étoiles. Demain matin, derniers contrôles avant d’envoyer le code zéro, une voile qui est presque le double du solent en surface et qui va me permettre d’avancer un peu plus rapidement et passer plus facilement le Pot au Noir. »

Les jours à venir
« Actuellement le vent est faible, entre six et huit nœuds, l’océan est très calme. Le bateau avance entre quatre et six nœuds. C’est difficile d’avoir des prévisions fiables dans cette zone. Une chose est certaine : cela ne va pas s’arranger pour les prochains jours. Ma moyenne pourrait baisser d’environ 100 milles par jour. Le manque de voiles de portant (spi et gennaker) ça va bien sûr me ralentir. La dernière chose à faire était de monter au mât pour pouvoir envoyer le code zéro. Une fois passé le Pot au Noir, les choses devraient aller mieux car il va y avoir beaucoup de milles à faire au près et pour ça j’ai les bonnes voiles. »

Des nouvelles vidéos seront disponibles dans la journée

Téléchargement