Accueil > [Archives] Vendée Globe > Communiqués > Parcours de qualification bouclé

Parcours de qualification bouclé

Parti en qualification pour le prochain Vendée Globe, le dimanche 15 juillet, Alessandro Di Benedetto à bord de Team Plastique est arrivé hier à 21h aux Sables d’Olonne. Il devait effectuer un parcours en solitaire, sans assistance dans l’hémisphère nord en respectant des points de route précis. Après avoir rejoint l’Ouest de l’Irlande où il est resté plus de 12 heures au-dessus de la latitude 52° Nord, il a navigué vers l’Est du Canada et a franchi la longitude 50° Ouest pour ensuite rentrer vers son port d’attache, Port Olona. Mission accomplie en moins de 19 jours !


Check-up complet de son monocoque

Cette qualification, c’était aussi l’occasion pour le navigateur déceler les forces et les faiblesses de son voilier. « Je suis content de mon parcours, c’était une vraie découverte du bateau et un très bon entraînement. Je n’ai pas pu essayer toutes les voiles mais l’impression générale est bonne. Une prise en main était indispensable. A bord, en complément des manœuvres, j’ai pris beaucoup de notes sur tout ce que nous devons modifier ou mettre au point dans les semaines à venir » explique-t-il.


D’un 6.50 mètres à un IMOCA 60 pieds

Après avoir réalisé un exploit en 2010 en empruntant le même itinéraire que celui des marins du Vendée Globe sur un 6.5 mètres, Alessandro réalisait sa première navigation à bord d’un bateau de régate. Selon cet amoureux des défis, ce monocoque est « un monstre de voile de 18 mètres, très puissant et qui demande une attention permanente. Avec les systèmes de communication mis à notre disposition, on s’y sent en sécurité mais en même temps, il faut prendre les bonnes décisions au bon moment car chaque manœuvre reste délicate. Je suis resté prudent pour éviter la casse et obtenir mon ticket d’entrée pour le Vendée Globe ».


En solitaire, vraiment ?

Pas tant que cela puisque deux passagers ont rejoint Alessandro pour une colocation insolite de plusieurs jours. Deux petits oiseaux qui n’ont trouvé d’autre refuge pour se reposer que le voilier Team Plastique. « C’était vraiment sympa, j’ai gardé le petit nid en souvenir. Un premier oiseau s’est invité pour me tenir compagnie et a eu le droit à un peu d’eau douce et des bananes. Le lendemain ils sont arrivés à deux et ont niché à l’intérieur du bateau. Au-delà de mon attrait pour la compétition, la navigation c’est aussi un moyen de découvrir la vie en mer et de partager des moments insolites ».


Un test grandeur nature qui donne un avant-goût de ce qui l’attend prochainement. A peine rentré, Alessandro pense déjà à peaufiner le bateau tant que les idées sont encore fraîches. « Nous allons travailler sur différents points, installer l’hydrogénérateur, caréner le bateau et tester des nouvelles voiles », raconte-t-il. Un programme chargé avant de prendre quelques jours de repos bien mérité !


Les sponsors : des sous-traitants en plasturgie

  • Team Plastique(44), thermoformage
  • L’Océane des Plastics (56), rotomoulage
  • Germay Plast’ic (29), injection plastique
  • Jouin Solutions Plastiques (JSP) (44), chaudronnerie plastique et usinage

Nous soutenons l’Association TOM (Tous Ouverts au Massage)

La mort subite demeure un problème majeur de santé publique en France.

L’Association propose de former gratuitement et massivement la population à la pratique du massage cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur.