Accueil > Présentation > Partenaires > Team Plastique > Interview de Didier Elin

Interview de Didier Elin

« Un rêve qui devient réalité »


Comment avez-vous rencontré Alessandro ?

Je l’ai croisé par hasard dans un restaurant aux Sables d’Olonne avec mes collaborateurs de Team Plastique, juste après son arrivée du tour du monde en solitaire en 2010. Comme j’étais admiratif de son exploit, j’ai souhaité faire sa connaissance. J’avais suivi son périple dans les médias et j’ai eu un réel coup de cœur pour l’homme. J’ai été subjugué par son parcours, son histoire et ses qualités humaines. Le jour de son arrivée, j’ai eu la chance de l’apercevoir, j’ai voulu lui offrir du champagne et ensuite je me suis éclipsé. Alessandro m’a rappelé, il m’a expliqué son projet, et avec mon équipe, nous avons décidé de l’aider à embarquer dans cette course. Nous avons racheté l’ancien Akéna Vérandas pour le mettre à sa disposition et de là, l’histoire a commencé…


Pourquoi cet engagement ?

Je suis Sablais d’adoption, j’ai assisté à tous les départs du Vendée Globe. Je me suis toujours intéressé au nautisme et j’espérais un jour pouvoir participer à ma façon, mais à petite échelle avec par exemple un logo sur la coque. L’idée ne m’était pas venue d’avoir un bateau aux couleurs de Team Plastique.


Pouvez-nous présenter les autres sponsors qui vous ont rejoint dans l’aventure ?

D’autres entreprises ont embarqué avec nous et nous apportent leur participation : l’Océane des Plastics, Germay Plastic et Jouin Solutions Plastiques. Je tiens à dire que ce projet est aujourd’hui réalisable grâce au soutien financier de ces autres partenaires. Nous avons crée ensemble il y a quelques années, un groupement d’intérêt amical qui nous permet de proposer un pôle de compétences en plasturgie à nos clients. Jean Luc, Gwen et Xavier sont devenus au fil du temps des amis.


Parlez nous un peu des causes qui vous tiennent à coeur

Nous soutenons l’Association TOM, qui sensibilise le grand public à la pratique d’un geste citoyen pour éviter la mort subite : le massage cardiaque. Cet événement, c’est aussi un moyen de promouvoir cette cause. Alessandro éprouve aussi un réel plaisir à échanger sur son expérience auprès des enfants des écoles primaires mais aussi des patients fragilisés dans un établissement de Santé Mentale.


Qu’apporte votre implication dans cette course emblématique à votre société Castelbriantaise ?

Cette course, c’est une chance extraordinaire de faire connaitre Team Plastique. Au-delà d’un choix affectif, je suis persuadé que cette opération peut nous aider à développer notre clientèle, mais aussi à fédérer en interne. Nous sommes des spécialistes en transformation de matières plastiques, par thermoformage, usinage, pliage et assemblage. Pour nous, sous-traitants, c’est assez atypique de sponsoriser un voilier, et ce n’est pas toujours facile d’expliquer son choix, mais je peux vous dire que toute notre équipe est motivée par ce projet.


Avez-vous songé à l’impact médiatique généré par cette course ?

Alessandro est l’un des rares marins à avoir écrit et édité plusieurs livres. Aujourd’hui, très peu d’événements sportifs bénéficient d’une telle popularité, et assurent de telles retombées à leurs sponsors et partenaires. Auparavant, nous avions une communication ciblée auprès de professionnels reconnus dans notre secteur. Notre objectif reste d’élargir notre périmètre d’action et notamment de développer notre offre à l’international.
Grâce à l’impact médiatique de cette course, nous allons, je l’espère, nous ouvrir vers de nouveaux horizons.